Généralités sur l’ostéopathie et les bébés


« Les tensions musculo-squelettiques que supporte le nouveau-né pendant la naissance peuvent lui causer des problèmes durant sa vie entière. Reconnaître et traiter ces dysfonctions dans la période qui suit immédiatement la naissance représente une des plus importantes, si ce n’est la plus importante, des phases de médecine préventive dans la pratique de la médecine ostéopathique. »

Viola Frymann

bébé ostéopathie

Pourquoi consulter un ostéopathe pour votre bébé ou votre enfant? 

Voici différents troubles que l’ostéopathe peut prendre en charge : 

-bébé présente des troubles digestifs (type coliques du nourrisson, ou inconfort digestif, ou constipation) ;

-un sommeil perturbé ou un manque de sommeil ;

-un torticolis congénital, ou une préférence à la rotation de tête d’un côté, s’il a du mal à tourner la tête des 2 côtés (notamment s’il dort la tête souvent du même côté) ;

-une tête plate (plagiocéphalie ou brachycéphalie) ;

-une irritabilité (pleurs fréquents, colères, crispation) ;

-des reflux ;

-bébé déglutit mal, les tétées sont difficiles ;

-les larmes s’écoulent mal ;

-le nez ou la sphère ORL sont encombrés ;

-bébé se cambre, jette sa tête en arrière ;

-bébé a souvent le hoquet ;

-une asymétrie au niveau des pieds (type pied bot) ;

Ou simplement si vous percevez un inconfort chez votre bébé, une asymétrie quelconque, si quelque chose vous inquiète ou vous pose question…N’hésitez pas à nous contacter et à nous poser des questions par téléphone ou par mail (cf Onglet « Contacts »), nous serons disponibles pour vous orienter au mieux.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais constitue des indices sur d’éventuelles tensions qui pourraient être présentes chez votre bébé.

Ces tension sont souvent causées au cours de la vie intra-utérine (si bébé prend une mauvaise position notamment, sans que la maman ne s’en rende compte bien souvent), ou lors de l’accouchement (là encore, même si l’accouchement semble s’être bien déroulé).

D’autres éléments peuvent inciter d’autant plus à consulter : si le travail a été trop long (plus de 8-9 heures), ou trop court (moins de 2 heures), si l’expulsion a été longue (plus de 20-25 minutes ou plus de 5-6 poussées), si le cordon s’est enroulé autour du cou, s’il y a eu forceps ou ventouse ou spatule, s’il y a eu souffrance foetale, en cas de grossesse gémellaire, en cas de présentation par le siège ou en transverse, si la grossesse a été difficile sur le plan physique ou psychologique, s’il y a eu césarienne (notamment en urgence)…

Par ailleurs, un simple bilan en prévention, sans symptôme particulier, peut aussi s’avérer bien utile, afin d’éviter au mieux l’apparition de potentiels troubles à court ou long terme (un bon exemple est celui de la tête plate, qui est souvent détectée tardivement, alors que les premiers signes sont visibles très précocement, à condition de bien les rechercher).

La prise en charge en ostéopathie peut dans certains cas être complémentaire à un traitement en kinésithérapie ou à un traitement orthopédique en parallèle (torticolis congénital, pieds bots, certaines plagiocéphalies).

Quand consulter ? 

Selon nous, l’ostéopathe peut-être consulté n’importe quand dès la sortie de la maternité, en pratique souvent à partir de 10-15 jours. En général, plus la consultation a lieu tôt et mieux c’est (dans le premier mois étant l’idéal), afin de prévenir d’éventuels désagréments par la suite. Mais il n’est jamais trop tard, si vous entendez parler d’ostéopathie à 4, 6 ou 10 mois pour votre bébé, une consultation est évidemment toujours possible.

Ensuite, lorsque bébé grandit, nous conseillons aux parents de consulter vers 6 mois, puis lors de l’acquisition de la marche, et ensuite une fois par an en bilan.

Combien de séances sont nécessaires ? 

Il est impossible d’en faire une généralité, car cela va dépendre de chaque bébé et des tensions que chacun présente. Pour certains, une ou deux consultations suffiront, alors que d’autres auront besoin de plus de séances. 

Quelle méthode est employée chez les bébés ? 

Chaque ostéopathe a sa façon de faire, mais le principe reste le même : relâcher les tensions et apaiser votre enfant.

Pour notre part, les consultations sont toujours douces, et très respectueuses, sans manœuvres forcées ni contraignantes pour les bébés ou les enfants, qui sont majoritairement très calmes pendant les séances, parfois le bébé dort pendant toute la séance, souvent à la surprise (heureuse!) de ses parents. Nous prenons le temps durant le traitement de bien expliquer aux parents ce que nous faisons et pourquoi. Puis en fin de séance, nous vous donnerons des conseils spécifiques et adaptés à votre enfant, qui vous seront utiles en rentrant à la maison.

En cas de doute sur la santé de votre enfant, l’ostéopathe bien formé à la pratique pédiatrique saura vous réorienter chez le médecin ou le pédiatre référent. En ce qui nous concerne, nous avons suivi des formations spécifiques sur la prise en charge particulière du nourrisson et de l’enfant (ainsi que de la femme enceinte), ce qui rend notre pratique sécurisante d’une part, et efficace (autant que nous le pouvons) d’autre part.

Combien de temps dure la consultation ? 

Pour notre part, entre 45 minutes et 1 heure (souvent 1h pour la première consultation). 

Et la maman ? Et le papa ? 

Nous conseillons souvent aux mamans (voire aux papas aussi), de consulter pendant cette période néo-natale, car les tensions ressenties par la maman ou le papa seront également ressenties par le bébé, de par le lien qui unit la famille à cette période. Cela permet aussi aux parents de pouvoir souffler et prendre une heure pour eux afin de se relâcher… 

Remarque : pensez à amener le carnet de santé de votre enfant à chaque consultation. Dans l’idéal, bébé peut manger juste avant la séance, afin qu’il n’ait pas faim durant la consultation. Sinon, prévoyez éventuellement un biberon, ou de le mettre au sein durant la séance (il nous est possible de traiter l’enfant pendant la mise au sein).

« Un bébé est pour Dieu une manière d’exprimer son opinion que le monde doit continuer »

Laurence J. Peter

ostéopathie bébé

Liens et lectures intéressantes:

Puériculture générale : http://www.bebesante.fr

http://www.perinat-france.org/portail-grand-public/bebe/le-bebe-de-a-ans-4.html

Association Lyonnaise : http://www.lacausedesparents.org

Plagiocéphalie, déformations de la tête : http://association-plagiocephalie-info-et-soutien.fr

Allaitement maternel : http://www.galactee.org et http://www.lllfrance.org

Difficulté maternelle : http://www.maman-blues.fr

Sommeil : http://reseau-morphee.fr

Collectif d’associations françaises concernées par les questions relatives à la grossesse, à la naissance et aux premiers jours de la vie : http://ciane.net/ciane/ciane/

Alliance francophone pour l’accouchement respecté (AFAR) : http://afar.info

Association autour de la césarienne : http://www.cesarine.org

Dr Bernadette De Gasquet et Dr Thierry Marck : « Mon bébé n’aura pas la tête plate-prévenir et traiter la plagiocéphalie ».

Nicette Sergueef : « Ostéopathie pédiatrique ».

Roselyne Lalauze-Pol : « Le crâne du nouveau-né ».

Dr Marie Thirion et Dr Marie Josèphe Challamel : « Le sommeil, le rêve et l’enfant ».

Charlotte Poussin : « Montessori de la naissance à 3 ans. Apprends-moi à être moi-même ».

Michèle Forestier : « De la naissance aux premiers pas. Accompagner l’enfant dans ses découvertes motrices ».

Adele Faber et Elaine Mazlish : « Parents épanouis, enfants épanouis. Votre guide pour une famille plus heureuse ». Ainsi que tous les autres livres des mêmes auteures.

Angela Hoffmann : « Libérer votre enfant…des échecs scolaires, de l’hyperactivité, du déficit d’attention, de l’agressivité… »

Fitzhugh Dodson : « Tout se joue avant 6 ans ».

Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau : « Ne pleure plus bébé » et tous ses autres livres.