Troubles du sommeil

Le syndrome de l’apnée du sommeil obstructif (SAOS)

Définition

Il correspond à une interruption de la respiration d’au moins 10 secondes lors du sommeil. La nuit est alors interrompue par de multiples micro-éveils. Le SAOS peut survenir à tout âge mais son incidence augmente avec l’âge. Il toucherait 5 à 10% de la population mais il reste encore sous diagnostiqué. L’obésité et l’hypertension artérielle favorisent l’apnée du sommeil.

Les signes du SAOS sont :

– Ronflements

– Fatigue et maux de tête au réveil

– Somnolence et difficultés de concentration lors de la journée

 

Les traitements :

– Hygiène de vie : perte de poids, éviction du tabac et de l’alcool.

– Orthèse mandibulaire : elle consiste à avancer la mandibule afin d’ouvrir l’espace pharyngé. Elle est indiquée dans les cas légers et modérés.

– La ventilation en pression continue positive (PAP) : elle consiste à insuffler de l’air dans les voies nasales. Elle est indiquée dans les formes sévères.

– La chirurgie : en cas d’échec, une chirurgie du nez ou des sinus peut parfois être proposée.

En ostéopathie :

Nous pouvons agir sur la respiration en général en mobilisant la cage thoracique et le diaphragme.

Il est aussi important de travailler sur ce qui est en rapport avec les voies aériennes comme le nez, le larynx, les poumons.

Il faudra également relâcher les tensions ou blocages dus aux appareillages (orthèse ou PAP). Par exemple l’orthèse mandibulaire peut créer des tensions sur l’articulation de la mâchoire mais aussi au niveau des cervicales.

Références :

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0761842515001187

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27894543