Névralgies : sciatique, NCB…

Qu’est-ce qu’une névralgie?

C’est une douleur, souvent à type de décharge électrique, causée par un nerf, quel qu’il soit. Ainsi, au membre supérieur (bras), il existe la névralgie cervico-brachiale (NCB) qui est une douleur qui va des cervicales (nuque) jusqu’au bras, parfois jusqu’aux doigts.

névralgie cervico brachiale ostéopathe

Au niveau des membres inférieurs (jambes), la plus connue est la sciatique, qui est caractérisée par une douleur qui va de la fesse, l’arrière de la cuisse, et parfois jusqu’aux orteils.

sciatique ostéopathe

 

Il existe d’autres névralgies :

-La cruralgie est moins fréquente, elle se manifeste par des douleurs localisées plutôt en avant de la cuisse.

-La névralgie pudendale : caractérisée par des douleurs ou brûlures périnéales (organes génitaux et/ou rectum).

-La névralgie d’Arnold : donnant des céphalées (maux de tête) « en casque », les patients ressentent souvent des douleurs cervicales ou du haut de la nuque (base du crâne), et qui remontent sur le cuir chevelu pour finir au niveau du front ou des yeux. Cela peut être d’un côté ou des 2.

-La méralgie paresthésique est une névralgie assez peu fréquente, caractérisée par des douleurs du haut de la cuisse et latérales.

-Les névralgies intercostales caractérisées par des douleurs qui partent généralement du dos et qui irradient sur le côté suivant le trajet d’une ou plusieurs côtes, jusqu’à l’avant parfois.

-La névralgie trigéminale (du trijumeau), donnant des piqures ou brûlures au niveau du visage.

-Le syndrome du canal carpien donne aussi une névralgie (le nerf concerné est le nerf médian), donnant des fourmillements ou engourdissement de la main et des trois premiers doigts. Le nerf ulnaire peut aussi être comprimé au niveau du canal de guyon ou du coude, entrainant des fourmillements des deux derniers doigts.

Ces névralgies sont causées par la compression du nerf responsable du trajet douloureux. Par exemple, dans la sciatique : c’est le nerf sciatique; dans la cruralgie : c’est le nerf crural (ou nerf fémoral)…

Les compressions peuvent avoir plusieurs origines (liste non exhaustive) :

-une hernie discale ou une discopathie qui comprime le nerf à la sortie de la moelle épinière : dans ce cas, l’ostéopathie peut s’avérer bénéfique (parfois en complément de la kinésithérapie, et/ou d’un traitement médicamenteux) en diminuant les contraintes localement ;

-de l’arthrose au niveau des vertèbres (cervicales pour la NCB, et lombaires pour la crurale et la sciatique), ce qui crée de l’inflammation et des « becs de perroquet » qui viennent comprimer le nerf à la sortie de la moelle épinière, là aussi l’ostéopathie peut s’avérer efficace en mobilisant et en assouplissant la zone ;

-une hypertonie musculaire, c’est-à-dire qu’un muscle situé à proximité du nerf va se spasme, se contracter de manière trop importante, et donc « pincer » le nerf avoisinant, c’est dans ce cas de figure que l’ostéopathie a souvent le plus de bénéfices, en relâchant les muscles en question notamment.

-une modification de l’architecture des éléments qui entourent le nerf (gaine, ligaments…) et entraînent sa compression (dans le cas du canal carpien par exemple).

Les névralgies sont des motifs de consultation très fréquents en ostéopathie, notamment les sciatiques. Selon les cas, une ou plusieurs consultations peuvent être nécessaires pour diminuer puis supprimer les douleurs. L’ostéopathie s’avère particulièrement efficace sur bon nombre de ces névralgies.

Les sciatiques dans le cadre de la grossesse, encore appelées « fausses sciatiques de grossesse » sont un cas particulier, car liées bien souvent aux hormones (relaxante notamment) et à la distension ligamentaire au niveau du bassin. Ces douleurs sont tout à fait prises en charge en ostéopathie, qui s’avère souvent efficace, d’autant que la prise médicamenteuse antalgique est limitée dans ce cas (cf Onglet « Femmes Enceintes »).

Si vous souhaitez davantage d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

NB : les explications qui figurent sur cette page ont été volontairement simplifiées pour être plus claires et comprises par un maximum d’entre vous